Accéder au contenu principal

Test SmartWatch EasySMX U80


Unboxing
La boîte de la montre est très (trop ?) explicite sur les fonctionnalités de celle-ci. On pourra donc noter qu’elle a les fonction répertoire, podomètre, messages…
La montre est présentée dans un sachet plastique semi-transparent doux avec du polystyrène pour protéger. On trouvera aussi la notice d’utilisation comme souvent intégralement rédigée en anglais. Elle sera utile car elle contient les QR codes permettant de télécharger l’application pour la synchronisation avec le smartphone. Le câble de recharge micro-USB fourni est beaucoup trop court.


Design/Ergonomie
On commencera par noter qu'un protège écran est posé mais il est malheureusement destiné à être retiré puisqu’il est très rayé.
Ensuite, en version blanche cette montre est plutôt jolie. Elle est assez fine (plus fine que la Huawei Watch) et très légère. L'intégralité du boitier est en plastique de très bonne qualité excepté le dessous, la partie en contact avec la peau qui est en métal et comporte le nom de la marque. Le bracelet en silicone n’est malheureusement pas interchangeable. Il reste heureusement très agréable à porter même si on a été habitué à porter un bracelet en métal.
L'écran sur la face avant est entouré de bandes noires et 3 touches sensitives qui étonnement ne correspondent pas à leurs visuels. Ces touches lui confère un aspect un peu geek sans êtres trop voyantes non plus


Qualité d’écran
La qualité d’écran est relative au prix, elle est décente mais évidemment bien en deçà des montres connectées haut de gamme : ici les angles de vu sont très courts, les pixels sont clairement visibles mais l’écran reste lisible.
En revanche la luminosité maximale est plutôt limitée et je doute que sous un soleil d’été on puisse y lire quelque chose.


Interface
L’interface est contrairement à mes attentes plutôt agréable et fluide. Les icônes sont assez grandes et leurs design est épuré, dans l’ère du flat design.
Les sous-menus sont quant à eux sur fond noir. Ils sont clairs moyennement bien traduits en français.
On regrettera de n’avoir que 3 cadrans de disponible dont deux analogiques. Seul le cadran numérique permet de lancer rapidement 3 applications (apparemment non interchangeables).


Utilisation
La connexion bluetooth s’est effectuée assez rapidement avec mon smartphone et après avoir téléchargé l’application BTNotification sur le Play Store, j’ai pu recevoir et répondre aux appels et  recevoir les notifications. Néanmoins pour y accéder il faut impérativement aller dans l’application (sur la montre) “avis de BT”. Les notifications ne s’affichent pas par défaut comme sous Android Wear.
Un gros reproche que je ferais à cette SmartWatch est de ne pas posséder d'accéléromètre ce qui a des conséquences sur l’utilisation : comme on ne peut pas réveiller l'écran d’un geste de poignet, et qu'il n’existe pas de mode pour laisser l’heure affichée en permanence, pour lire l’heure il faudra obligatoirement appuyer sur le bouton power.


Applications
Les applications de cette montre connectée peuvent être soit anecdotiques, soit très utiles.
Dans l’ordre :
  • Bluetooth : permet de connecter/déconnecter la montre au smartphone.
  • Contact : permet de voir ses contacts et de les appeler.
  • Numéroteur : Clavier numérique pour appeler n’importe quel numéro.
  • Messages : l’interface est très old-school puisque les SMS ne sont pas classés par conversations mais par SMS reçus et par SMS envoyés. Ce qui n’est en 2017 (et ne l’a probablement jamais été) pas très ergonomique.
  • Appels : un journal d’appels classé comme les messages.
  • Avis de BT : permet de voir les notifications, elles sont clairement affichées avec une icône de l'application mais je n’ai pas trouvé comment passer d'une notification à une autre sans effacer manuellement celles déjà lues.
  • Musique de …: je m’attendais à pouvoir contrôler la musique de mon smartphone mais la montre agis donc comme une enceinte et la lis directement, on peut donc contrôler la musique sans problème mais elle devra obligatoirement provenir du smartphone. L’intérêt est très limité puisque les hauts parleurs des smartphones sont aussi voire plus puissants que ceux de la montre et de bien meilleure qualité.
  • Caméra de BT : permet de contrôler la caméra de son smartphone. Après un cours temps de chargement l’appareil se lance sur le smartphone et la montre en affiche en aperçu, on peut aussi capturer la photo depuis la montre.
  • Paramètres : elle permet de modifier les paramètres de la montre comme la luminosité, le volume du son, etc.
  • Anti perte : Une application antivol qui peut avoir un intérêt. Elle va simplement faire sonner/vibrer la montre si le signal bluetooth est perdu avec le smartphone. Ce qui peut arriver en cas de perte mais malheureusement en cas de décrochage du signal.
  • Éco. Énergie : va simplement réduire la luminosité et le temps de veille afin de maximiser l'autonomie.
  • Outil : Dossier qui contient le calendrier, le réveil, la calculatrice et le chronomètre. Toutes sont assez claires mais pas très agréables à utiliser sur un petit écran, ça a néanmoins le mérite d’être là.
  • Reste : Va vous dire de bouger à intervalles réguliers. Sur l’Apple Watch cette application est bien plus utile parce que la montre sais si vous n’avez pas bougé depuis un certain moment. Ici l’absence d'accéléromètre (ou le manque de puissance) rend cela impossible. On appréciera quand même l’effort.
  • Boire : Même principe que Reste
  • Podomètre : Un compteur de pas plutôt bien fait et relativement précis.
  • Moniteur de sommeil : permet de surveiller son sommeil en tenant compte des données de l’hypothétique accéléromètre. Je déconseille tout de même de garder cette montre au poignet toute la nuit. De plus je beaucoup de l'exactitude des données recueillies.


On regrettera l’absence d’un magasin d’applications ou même de la possibilité d’en installer de nouvelles tel que des cadrans.


Qualité de son  
En conversation le son est trop aigu mais bien audible, aucun problème du côté de l’interlocuteur non plus. Si parler à votre montre ne vous dérange pas vous serez vite conquis par cette fonctionnalité.
Pour l’écoute de musique c’est plutôt anecdotique, la qualité ne permet pas de profiter pleinement de ces musiques. Et je conseille plutôt n’importe quelle petite enceinte à la place ou simplement les hauts parleurs du téléphone qui feront aussi bien l'affaire.
                                            ---------------------------------------------------------
Défauts
  • Pas d'accéléromètre (?) donc pas moyen que l’écran s’active d’un geste du poignet.
  • L’heure n’est pas affichée en permanence
  • Pas de possibilité d’installer d’autres applications
  • Des notifications mal gérées
  • Le manque d'étanchéité


Avantages
  • Le prix très abordable
  • La qualité de fabrication et le design global
  • Beaucoup d’applications de préinstallées
  • L’utilisation en appels est très agréable


Batterie
En fonction de l’utilisation on oscillera entre 1 jour ou deux d’autonomie. La recharge est plutôt rapide même si on regrettera que le port soit un micro-USB et non un USB-C


Conclusion
Nous pouvons donc voir que cette montre contient son lot d'applications et de fonctionnalités qui peuvent êtres utiles tentant de reproduire celles des montres haut de gamme.
On peut trouver beaucoup de défauts à cette montre, elle ne tient pas la comparaison avec n’importe qu’elle montre tournant sous Android Wear. Mais pour une vingtaine d’euros elle est bien plus utile qu'une simple montre analogique.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Test housse étanche Spigen Velo A600

Unboxing La Housse est livrée dans un sachet en plastique très professionnel déjà vu chez d’autres marques. Il comprends la housse, une lanière et le mode d’emploi rédigé en français. DesignDans sa version noire la housse est très sobre et classe. Ici tout inspire confiance : la qualité du plastique employé qui ne prends pas facilement les traces de chocs ou encore les certifications de Spigen qui sont assurément authentiques. UtilisationLe mécanisme d’ouverture et de fermeture est très simple à utiliser et très solide. Le petit plus est que l'on peut toujours utiliser son smartphone à travers le plastique sans trop de problème. Même si on n’iras pas taper un texte entier sous l’eau, c’est largement suffisant pour prendre des photos sympathiques (avec les touches de son pour déclencher la capture) et ainsi ne pas mouiller son précieux smartphone. Aucun problème à signaler sur mon Google Nexus 6P excepté l'évidente l'impossibilité d’utiliser le capteur d’empreinte digital av…

Test écouteurs bluetooth Aukey EP-B40

Unboxing
Dans la boîte en carton enroulée d’un film plastique transparent on trouve en plus des écouteurs : - une carte de garantie durant 24 mois - un manuel utilisateur très complet en 6 langues (dont le français) - Un câble de recharge - 3 paires d’embouts d’écouteurs. Et pour embellir ce packaging déjà satisfaisant, on retrouve également une petite pochette de transport à fermeture automatique.
Design La marque Aukey n’a plus rien à prouver quant à la qualité de conception de ces produits. Encore une fois le travail est remarquablement effectué. Les plastiques et caoutchouc utilisé sont de très bonnes qualités, ne se rayent pas facilement, les éléments sont bien agencé et visuellement les écouteurs sont jolis. UtilisationL'appairage avec un smartphone est extrêmement simple et toutes les interactions sont clairement expliquées dans le manuel.
Au quotidien utiliser ces écouteurs est un vrai plaisir puisqu'ils sont très léger et extrêmement bien conçus. Ils se fondent parfaitemen…

Test manette filaire EasySMX ESM-9000

Unboxing La manette est livrée dans une boîte en carton épais et est scellée par deux ronds adhésifs. En plus de la manette on trouve aussi une notice d’utilisation traduite en plusieurs langues dont un français approximatif. Design Le design de cette manette est plutôt joli même si le crédit est à accorder à Microsoft puisque on peut clairement voir la ressemblance avec une manette de Xbox 360. La disposition des touches est donc similaires et ici les éléments sont très bien agencés. Les plastiques semble de bonne qualité même si c’est sur la durée que cela se vérifiera. Le câble est assez épais. Globalement la manette inspire la qualité. UtilisationJ’ai utilisé la manette avec un Google Nexus 6P sous Android Nougat 7.1.2. Grâce à un adaptateur USB-C vers USB. Comme c’est une manette type Xbox 360, elle est automatiquement  configurée par de très nombreux jeux et émulateurs (GTA Chinatown Wars, Asphalt 8, Drastic...etc). La prise en main est excellente et toutes les touches répondent…